Art

Claude Combacau, mi-femme, mi-féline

Imaginez un univers où le rire serait roi, où la dérision serait son fidèle bras droit, où nos félins d’appartement, humanisés, auraient la langue pendue et exprimeraient en toute franchise les tréfonds de leur pensée.